Blog de Sonia Sarah Lipsyc

19 janvier 2015

Lorraine Pintal au "Magazine des cultures juives au Québec" pour la mise en scène du "Journal d'Anne Frank"

Le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) propose une adaptation scénique du célèbre « Journal d’Anne Frank » par Eric Emmanuel Schmidt, le dramaturge français le plus joué au monde

La metteure en scène Lorraine Pintal, directrice du TNM, le plus grand théâtre du Québec, explique ici les raisons pédagogiques du choix de cette pièce à l’occasion du 70ème anniversaire de la fin de la 2ème guerre mondiale.

Pour ce 7ème entretien du "Magazine des cultures juives au Québec" que j'ai créé pour le site JQMTLde la Fédération CJA  de Montréal, j 'interviewe Lorraine Pintal. Réalisation Raphaël Levy, traduction en anglais Sharon Gubbay-Helfer.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR L ENTRETIEN EN FRANCAIS (12 minutes) SOUS TITRES EN ANGLAIS

Pintal Jqmtl capture ecran (3) ( Lorraine Pintal au MCJQ)

 

Si vous avez aimé cet entretien et ce Magazine des cultures juives au Québec, merci de le faire savoir en écrivant un mot à info@jqmtl.info ou en m'écrivant (voir "contactez l'auteur" sur le menu de droite en dessous des Archives, au dessus des Tags et de la Newletter).

Sonia Sarah Lipsyc

 

Posté par Sonia Sarah à 19:42 - - Permalien [#]
Tags : ,


14 janvier 2015

"Le judaïsme contemporain à Montréal"

Judaismecontemporain_2015

"Le judaïsme contemporain à Montréal" est le titre de la conférence inaugurale que donnerai pour le séminaire "Culture et expérience juives au Québec" dirigé par Alain Gignac,  à l'Université de Montréal (UDM), mardi 20 janvier de 19h à 20h30. Pavillon Marguerite-d'Youville, salle 4030, 2375 Chemin de la Côte St Catherine.OUVERT A TOUTES ET TOUS. Entrée libre.
Réservation souhaitée au 514-343-7506 ou au 514-733-4998 poste 3160.

"Notre introduction portera sur l’histoire des Juifs à Montréal en mettantl’accent sur les différentes immigrations, ashkénazes et sépharades, depuis deux siècles et demi. Après avoir évoqué les principales institutions juives actuelles, nous mettrons en exergue les événements marquant qui caractérisent la vie juive de cette cité.

Nous présenterons ensuite les cinq courants qui composent le judaïsme contemporain - orthodoxe (lui-même très diversifié allant des hassidim aux traditionalistes), conservative, reconstructionniste, réformé et renewal - tous présents et représentés par des Congrégations à Montréal.

Nous nous attacherons à mettre en évidence les points communs et divergences de ces courants sur quelques sujets de société notamment la conversion, le statut des femmes et des minorités sexuelles, ou l’éducation.

Nous conclurons cette conférence inaugurale par les liens de la communauté juive québécoise avec le reste des communautés au Canada, en Amérique du Nord, avec Israël et avec la société québécoise.

Sonia Sarah Lipsyc

01 janvier 2015

Chantal Ringuet au "Magazine des cultures juives au Québec".

Le saviez vous, le yiddish a été la 3ème langue parlée à Montréal, au XXème siècle, après le français et l’anglais ?

Cette cité fut un foyer extraordinaire de culture yiddish et l'une des villes avec Tel Aviv et New York, qui accueillit le plus de survivants de la Shoah.

Pour ce 6ème entretien du "Magazine des cultures juives au Québec" que j'ai créé pour le site JQMTL de la Fédération CJA  de Montréal, j 'interviewe Chantal Ringuet.

Auteure, poète, traductrice du yiddish et de l’anglais, elle nous offre ici un très bel ouvrage documenté et illustré, A la découverte du Montréal Yiddish, ed Fides, 2011

Cliquez ici pour voir l'entretien en français sous titré en anglais.

Chantal Ringuet

 

Si vous avez aimé cet entretien et ce Magazine des cultures juives au Québec, merci de le faire savoir en écrivant un mot à info@jqmtl.info ou en m'écrivant (voir "contactez l'auteur" sur le menu de droite en dessous des Archives, au dessus des Tags et de la Newletter).

Sonia Sarah Lipsyc

 

 

31 décembre 2014

Hanoukah en quelques minutes

Hanoukkiya 1 (chandelier à neuf branches pour la fête de Hanoukah)

Qu'est ce que la fête de Hanoukah que les Juifs ont célébrée cette année du 16 décembre au soir au 23 décembre 2014?

Je l'explique en quelques minutes dans une interview du 22 décembre avec la journaliste Marine Lefevre pour Radio-Canada dans le cadre des "matins sans frontières". Entretien dans lequel je souligne l'origine historique et spirituelle de cette fête en expliquant aussi quelques coutumes comme le fait de manger des mets frifs (beignets ou "latkes") ou de donner de l'argent aux enfants. Cliquez ici pour entendre cet entretien de quelques minutes.

Je précise toutefois car on ne peut pas tout développer dans une interview... que comme je le mentionne dans l'entretien, Hanoukah est l'une des deux fêtes instituées par les sages d'Israël, en dehors de celles prescrites dans la Torah. On en trouve l'origine dans le traité Shabbat 21b du Talmud de Babylone.

La 2ème fête est Pourim dont l'origine se trouve dans le Rouleau d'Esther inclus dans le canon biblique et développé dans l'ensemble du traité Meguila du Talmud de Babylone.

Les deux livres des Maccabés, s'ils relatent les faits de la révolte des Hasmonéens, d'où la fête de Hanoukah tire son origine historique, ne sont cependant pas intégrés dans le canon biblique hébraique alors qu'ils figurent dans la partie dite Premier Testament de la Bible catholique. En effet, les sages d'Israël ne les ont pas inclus dans le canon biblique hébraique clos, selon la tradition juive, au 5ème siècle avant l'ere chrétienne alors que les récits de Hanoukah datent du 2ème siècle avant notre Ere.

Sonia Sarah Lipsyc

 

01 décembre 2014

Histoire des relations entre Juifs et Musulmans : des textes fondateurs à nos jours

C'est sous ce titre, "Histoire des relations entre Juifs et Musulmans : des textes fondateurs à nos jours", que j'ai conçu et organisé pour ALEPH- Centre d'études juives contemporaines de Montréal dans le cadre du Festival Sefarad 2014, un ensemble d'évènements.

Tunis_Bundesarchiv_300(Juifs tunisiens déportés dans un camp de travail par les nazis en Tunisie,1942 )

- Un Film documentaire "Histoire des Juifs d'Afrique du Nord pendant la seconde guerre mondiale", d’Antoine Casubolo Ferro. Suivi d’un débat avec Ariel Danan, historien (France)

Pendant longtemps, la situation des Juifs d’Afrique du Nord durant la Seconde Guerre mondiale n’a pas retenu l’attention des historiens. Pourtant, certains pays ne sont pas restés à l’abri de la Shoah : les lois antisémites de Vichy y ont été appliquées (avec une sévérité particulière en Algérie) et les Juifs de Tunisie subissant l’occupation allemande ont connu les camps d’internement, les assassinats, les sévices et les déportations à l’extrême fin de la présence allemande. Ce documentaire apporte un éclairage essentiel sur la vie des Juifs d’Afrique du Nord entre juillet 1940 et juin 1943.

Organisé en partenariat avec le Centre Commémoratif de l’Holocauste et l’Alliance Israélite Universelle Canada

Mardi 18 novembre de 19h30 à 21h au Centre Gelber, 5151 chemin de la côte St Catherine.

 

muslim_jew_300

- Un panel "Les impensés religieux et culturels du conflit du Proche-Orient" avec Anne Élaine Cliche, professeure à l’UQAM, Jo Gabay, enseignant et Hassan Jamali, écrivain. Modératrice : Dr. Sonia Sarah Lipsyc

Quelles sont les dimensions culturelles et religieuses du conflit du Proche-Orient ? Quels sont les mécanismes d’appréhension de l’autre, fondés sur des données culturelles et religieuses voire des préjugés des mondes chrétien, musulman et juif qui orientent notre vision du conflit du Proche-Orient ? Comment identifier, analyser et déconstruire ces préjugés de sorte à mieux comprendre ce conflit ?

 Lundi 24 novembre de 19:30 à 21:30 Centre Gelber - 5151 Cote-Ste-Catherine, Montreal, Qc

-  "1ère Journée annuelle de commémoration pour les réfugiés des pays arabes et d'Iran" avec un film, un panel de témoignages, l'ouverture officielle du Festival Sefarad et une conférence magistrale.  Pour le programme détaillé de cette journée voir le post sur ce blog ici

  Un film, "Marocains juifs – des destins contrariés", Documentaire de Younes Laghrari (2014), 74 min.

juifs_maroccains_300(Photo du film mentionné ci dessus)

 Projection suivie d'un débat animé par Amnon Suissa (UQAM) avec le Professeur émérite Michel Abitbol (Université Hébraique de Jérusalem-Israël), Dr Yolande Cohen, historienne (UQAM) et Simon Skira,(Israël), Producteur associé.

Lundi 1 décembre de 19h-21h au 5151 Cote-Ste-Catherine, Montréal.

- Un entretien dans le cadre du café littéraire avec Sonia Benezra et Lise Ravary

Sonia-Benezra-300

 

 La journaliste Lise Ravary a écrit la biographie de Sonia Benezra, figure médiatique importante du paysage culturel québécois. Ce livre, «Je ne regrette presque rien», éd. Publistar, retrace le brillant parcours dans le monde artistique et médiatique, d’une femme sépharade, née à Montréal au sein d’une famille d’immigrants juifs marocains.
J'aurai le plaisir de m'entretenir avec elles, Mardi 2 décembre de 19h-21h au 5151 Cote-Ste-Catherine, Montréal.

 

Enfin, nous recevrons le Professeur Paul Fenton, professeur à la Sorbonne pour une série de conférences le vendredi 5, Samedi 6 et le colloque du dimanche 7 décembre "Etudes et expériences comparatives des communautés juives et musulmanes". Nous mettrons prochainement un post à ce sujet mais vous pouvez déjà en voir la programmation en cliquant ici sur le site officiel du Festival Sefarad 2014 de Montréal.

Sonia Sarah Lipsyc

 

29 novembre 2014

1ère Journée annuelle de commémoration pour les réfugiés juifs des pays arabes et d'Iran

  • Yemenites_go_to_Aden_300(Juifs yéminites quittant Aden)

  • Le 23 juin 2013, l’Assemblée législative israélienne, la Knesset, a adopté une loi fixant le 30 novembre comme Journée annuelle de commémoration pour les réfugiés juifs des pays arabes et d'Iran.

Certaines de ces communautés juives existaient dans ces contrées (Machrek, Maghreb, et Iran) depuis 2500 ans. Presque un million de Juifs (1) ont dû quitter leurs pays d’origine de 1940 à 1970, victimes d’exactions, de spoliations, parfois de pogroms ou tout simplement d’insécurité pour leurs vies ou leurs biens. Leur exode provoqué, forcé ou nécessaire était intimement lié au conflit du Proche-Orient ainsi qu'à la montée du nationalisme arabe.

Cette journée veut rendre hommage à ces vies et aux cultures des Juifs réfugiés des pays arabes et musulmans.

C'est pourquoi ALEPH- le Centre d'Etudes Juives Contemporaines de la Communauté Sepharade unifiée du Québec (CSUQ) a concu et organisé une journée à ce sujet dans le cadre du Festival Sefarad 2014.

Cette journée s'intègre dans les événements proposés par ALEPH sous le titre "Histoire des relations entre Juifs et Musulmans : des textes fondateurs à l'histoire contemporaine" (cliquez ici pour le programme complet)

- Un film "The Last Jews of Baghdad: End of an Exile; Beginning of a Journey", documentaire de Carole Basri, Adrian David et Bryan Durr, 110m présenté par le Dr. Alfred Bilboul (Irak). (14h-15h30),

- Un panel de témoignages de Juifs montréalais originaires du Maghreb, du Machrek et d’Iran (16h-18h), modéré par Evelyne Abitbol avec Emile Fattal (Irak), Guy Haddad (Tunisie et Algérie), Gabrielle Elia Tawfil (Liban), Zaki Ghavitian (Iran), Jean-Claude Lasry (Maroc), Dr; Rgeine Melameth au nom de son père Benny Melameth (Egypte) et Ernest Chonchol (Egypte).

- Des allocutions officielles (18h30-19h) avec Mme Hélène David, Ministre de la Culture et des Communications, Gouvervenement du Québec et Présidente d'honneur du Festival Sefard de Montréal 2014, l'Honorable M.Irwin Coteler, député Mont Royal, M.Avi Louis, Consul général adjoint d'Israël, Moise Amsellem, Président de la Fédération Sepharade du Canada et Richard Marceau, avocat conseil et conseiller politique principal au CIJA/CERJI. 

- Une Conférence magistrale "Histoire des Juifs en pays musulmans et leur exode au 20ème siècle" par Michel Abitbol, professeur émérite de l'Université Hébraïque de Jérusalem,   (19h-20h30). 

Dimanche 30 novembre de 14h à 20h30, Centre Gelber, 5151 chemin de la côte St Catherine, Entrée 10$

Pour plus de détails sur le programme de la journée cliquez sur le site officiel du Festival Sefarad 2014

Vous y trouverez notamment l'interview que Mme Irène Buenavida, fondatrice de l'Association des Juifs Originaires d'Egypte (AJOE) de Montréal et moi même avons donné à Guy Haddad pour Radio Chalom. 

(1) Extrait de l'article : "Historique des Réfugiés Originaires des pays arabes" sur le site Justice for Jews from Arab Contries.

  • Les donnés statistiques sont dures: 856,000 juifs originaires des pays arabe en 1948, réduit a 7,800 en 2001.

 

   1948

  1958

   1968

 1976

2001

Aden

    8,000

       800

            0

         0

       0

Algérie

140,000

130,000

     1,500

  1,000

       0

Egypte

  75,000

  40,000

     1,000

     400

   100

Iraq

135,000

    6,000

     2,500

     350

   100

Liban

  38,000

    3,750

        100

       40

       0

Maroc

265,000

200,000

   50,000

18,000

5,700

Syrie

  30,000

    5,000

     4,000

  4,500

   100

Tunisie

105,000

  80,000

   10,000

  7,000

1,500

Yémen

  55,000

    3,500

        500

     500

   200

Total[1]

856,000

475,050

   72,600

32,190

7,800

Sonia Sarah Lipsyc

[1] Chiffres tirés de Maurice Roumani, ’83 ; et les American Jewish Yearbooks 1958-1988

14 novembre 2014

"Les femmes prophétesses dans la Bible...selon le Talmud"

Les matriarches("Les Matriarches" du peintre biblique israélien, Abel Pann.(1))

J'aurai le plaisir de donner ce cours : "Les femmes prophétesses dans la Bible... ", à partir de l'étude du traité Meguila 14aetb du Talmud de Babylone, dans le cadre de la Journée mondiale de l'étude juive (Global Day of Jewish Learning) qui se tient également à Montréal.

Il y a sept femmes parmi les quarante huit prophètes que le Talmud répertorie "dont la prophétie concerne toutes les générations" (Meguila op cité). Nous essayerons de comprendre en quoi les prophéties et les figures de Sarah, Myriam, Deborah, Houlda, Hanna, et Esther pourraient nous toucher aujourd'hui.

Dimanche 16 novembre de 13h à 14h à la salle Gelber, 5151 chemin de la Côte St Catherine. Montréal
Entrée libre. Ouvert à toutes et tous et pour tout niveau. 

Je dédie cette étude à la mémoire de Mme Claude-Annie Gugenheim (zal) qui nous a quitté, il y a quelques mois. 

Elle fut l'une de mes maitres en étude juive. Je mets en lien ici un article au sujet de Mme Claude-Annie Gugenheim en soulignant qu'elle fut l'une des pionnières en France dans le souci de l'amélioration du statut des femmes au sein de l'orthodoxie. Mme Gugenheim signa précisémment un article dont cette conférence s'inspire : « Les Femmes prophétesses” dans Quand les femmes lisent la Bible, sous la direction de Janine Elkouby et Sonia Sarah Lipsyc, ed. In Press, Paris, 2007, p 103-121

(1) Cliquez ici pour voir Autobiographie. Odyssée d'un peintre israélien né en Russie tsariste et français d'adoption, Edition du Cerf, Paris, 1996, dont j'avais co écrit l'introduction : "Abel Pann ou les tribulations d'un peintre de la Bible".



Fin »