Blog de Sonia Sarah Lipsyc

06 mars 2016

Sciences et Judaisme

Paroles Divines(Les participants au segment « Paroles divines » : de gauche à droite Sébastien Doane, Sonia Sarah Lipsyc,  et Michael Nafi Crédit photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux)

Nouvel enregistrement, jeudi 3 mars 2016, sur Radio-Canada de cette 5ème séquence mensuelle "Paroles divines" à laquelle je participe avec plaisir avec Sebastien Doane pour le christianisme et Michael Nafi pour l'islam dans l'émission "Plus on est de fous, plus on lit" de Marie-Louise Arsenault sur Radio Canada (1). Cette fois ci : Sciences et Religons et dans mon cas, le judaisme.

CLIQUEZ ICI pour entendre cette séquence d'une demie heure. 

Sonia Sarah Lipsyc


05 mars 2016

"Léa Roback (1903-2000) juive, québécoise et féministe"

ph03(Léa Roback)

Léa Roback (1903-2000) était une femme juive et québécoise formidable ! Féministe, syndicaliste, ancrée du côté de la justice sociale, parlant l'anglais, le français, le yiddish (3ème langue parlée à Montréal au 20ème siècle jusqu'à la fin des années cinquante) - elle faisait le pont entre plusieurs communautés.

Inlassable militante, je lui rends hommage dans un panel à l'occasion de la Journée internationale des femmes qui réunira des femmes de diverses communautés à l'initiative du député du comté (circonscription) Mont Royal (Montréal), le ministre Pierre Arcand et sous le marrainage de Marlène Jennings.

Comme vous pouvez le voir sur l'affiche ci dessous, il y aura sur le panel notamment une représentante de l'Association Mémoires et Dialogue qui réunit des québécois d'origines marocaines, juifs ou musulmans. 
Lundi 7 mars de 18h30 à 20h30, 6767, chemin de la Côte-des-Neiges, la Grand Salle, Montréal

 

Affiche du 7 mars 

Sonia Sarah Lipsyc

 

29 janvier 2016

"La sexualité dans les trois traditions monothéistes"

28(Les participants au segment « Paroles divines » : de gauche à droite Sébastien Doane, Sonia Sarah Lipsyc,  et Michael Nafi Crédit photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux)

Ce jeudi 28 janvier 2016, 4ème séquence mensuelle "Paroles divines" à laquelle j'ai le plaisir pour le judaisme de participer avec Sebastien Doane pour le christianisme et Michael Nafi pour l'islam dans l'émission "Plus on est de fous, plus on lit" de Marie-Louise Arsenault sur Radio Canada (1) 

Amour, sexe et religion....On aborde la relation de couple, la notion de plaisir, l'érotisme du Cantique des Cantiques, l'homosexualité masculine et féminine et bien d'autres aspects.

J'évoque aussi la figure de Bertha Pappenheim (1839-1936), la féministe juive qui lutta contre la prostitution ou la traite des jeunes femmes juives et celle de la dramaturge Charlotte Delbo (1913-1985) au sujet du fait de  retourner aux textes classiques, qui comme dans le théâtre ou la Bible, sont en quête permanente d'interprétations.

Le fil audio de cette émission d'une demie heure est dans le lien ICI

15 janvier 2016

Les femmes aussi peuvent être directrices administratives des tribunaux rabbiniques en Israël

Les femmes aussi peuvent être directrices administratives des tribunaux rabbiniques en Israël

Ci dessous l'extrait d'un article que vous pouvez retrouver dans son intégralité sur un nouveau blog que je tiens  sur TimesofIsraël

"De l’usage de la loi civile pour lutter contre les discriminations religieuses à l’encontre des femmes juives

De plus en plus, en Israël mais pas seulement, les femmes, lasses de subir des discriminations au nom de la tradition juive, se tournent vers les tribunaux civils et la loi civile pour faire valoir leurs droits. Cette démarche est d’autant plus efficace lorsqu’elles assignent des institutions étatiques qui plus est, dépendantes des deniers publics.

Celle qui a ouvert la voie dans ce sens fut Leah Shakdiel, une femme orthodoxe qui fut admise à siéger au sein du conseil municipal religieux de la cité de Yeruham (Neguev).

Les fonctions de ce conseil consistent à s’occuper notamment de tout ce qui a trait à l’éducation juive, les bains rituels ou la cacherout dans une ville. Mais son admission acceptée dans cette cité à majorité sépharade fut contestée et refusée par le rabbinat israélien.

Elle se tourna alors, soutenue par la municipalité de Yeruham et représentée par l’Association des Droits Civiques en Israël, vers la Cour Suprême. En 1988, celle-ci, statua qu’il n’y avait aucun obstacle, à ce que Leah Shakdiel ou toute autre femme siège dans un conseil municipal religieux [1].

En 2007, cinq femmes de sensibilité juive religieuse différente (orthodoxe et autres) déposèrent avec l’appui de l’IRAC (Israel Religious Action Center) et de son avocate Orly Erez-Likhovski, un recours auprès de la Cour Suprême d’Israël contre les bus publics dans lesquels la séparation des sexes était imposée.

La compagnie Egged avait accepté et instauré la séparation entre hommes (à l’avant) et femmes (à l’arrière) sur certaines lignes publiques. Non seulement, les femmes (et les hommes) subissaient cette discrimination mais de surcroit celles qui ne s’y soumettaient pas étaient victimes parfois de violences verbales ou physiques.

En 2011, la Cour Suprême rendit un arrêt ambigu déclarant que « cette pratique était contraire à la loi mais qu’elle pourrait être maintenue si elle était acceptée de leur plein gré par les passagers ». Cette décision était assortie notamment de demande d’insertion de panneaux explicites dans les bus sur lesquels il devait être spécifié que « le harcèlement d’un(e) passager(e) au sujet de la séparation des sexes constituerait une infraction pénale ». Il était également demandé que « le Ministère des Transports donne des instructions nécessaires aux chauffeurs afin d’être sûr que ces consignes soient respectées ».

Enfin, des centres de plaintes pour les femmes qui estimeraient avoir été lésées devaient être mis en place. Ainsi les femmes furent mieux à même de pouvoir être défendues et se défendre dans le cas de discrimination sexuelle dans les bus en Israël [2].

Et voici un dernier exemple tout à fait instructif.

Pouvoir se porter candidate au poste administratif de directeur des tribunaux rabbiniques (...)"

[1] Voir Leah Shakdiel, « Mon combat pour être la première femme éligible au sein d’un conseil municipal religieux » dans Quand les femmes lisent la Bible, sous la direction de Janine Elkouby et Sonia Sarah Lipsyc, Pardes, Ed. In Press, Paris, 2007.

[2] Toutes les citations de ce passage sont tirées de Sonia Sarah Lipsyc, « Existe-t-il une ségrégation sexuelle dans les autobus en Israël ? (I) », dans Judaïsmes et Questions de société 21.03.2011.

POUR LIRE LA SUITE CLIQUEZ ICI

Sonia Sarah Lipsyc

 

07 janvier 2016

"Serah’ fille d’Acher ou les modalités de la foi juive"

Soniaenseignante(Sonia Sarah Lipsyc devant une classe à ALEPH/Montreal)

"Serah’ fille d’Acher ou les modalités de la foi juive", est le commentaire sur le passage de la Torah qui sera lu ce chabbat (10.01.2016) et que j'ai écrit pour le site francophone moderne orthodoxe dirigé par Gabriel Abensour et Emmanuel Bloch.

Moise et les femmes

Les premiers versets de la paracha qui sera lue ce chabbat, Vaera (Je suis apparu), « Dieu (Elokim) parla à Moise et lui dit : Je suis l’Eternel (Youdkévavké)» etc.[1] dans la continuité des chapitres précédents de l’Exode, s’apparente, sous certains aspects, à l’antidote du poker menteur. Alors que dans ce jeu, le joueur avance ce qu’il n’a pas et bluffe, ici chacun dit qui il est mais la question est de savoir qui va le croire ?"

Pour lire la suite, cliquez ici.

Pour mes autres commentaires sur d'autres passages de la Torah, vous pouvez les voir en conférence sur le site de Akadem, en cliquant ici.

Sonia Sarah Lipsyc. 

31 décembre 2015

"Yentl et le divan de Shlomo Sigmund Freud (1ère partie)"

Le divan de Freud

"Yentl et le divan de Shlomo Sigmund Freud (1ère partie)" est le 7ème épisode de mon feuilleton "Yentl est de retour" ("Yentl is back") qui est annoncée dans la revue pluraliste juive francophone Tenou'a et mis en ligne sur leur site.

"Yentl s’est échappée du texte d’Isaac Bashevis Singer, son auteur, et nous raconte ses aventures. Elle a choisi Sonia Sarah Lipsyc comme porte-plume qui rapporte ici fidèlement ses conversations avec Yentl.

Dans « Yentl et le divan de Shlomo Sigmund Freud », Yentl relate ses visites dans la vie Freud qu’elle a suivi de sa naissance à ses funérailles, en passant par sa bar mitsva et son mariage. Yentl lui fait part aussi de l’étude qu’elle eut avec Freud sur le traité talmudique Berakhot (des bénédictions), qui traite notamment des rêves."

Bonne lecture !

La série « Yentl is back » est un manuscrit déposé à la SACD.

Sonia Sarah Lipsyc

Posté par Sonia Sarah à 07:30 - - Permalien [#]
Tags : , ,

21 décembre 2015

"Réponses judaïques à la modernité"

 

UdeM_Sonia_Cours_v8_800px

J'ai le plaisir de vous annoncer que je donnerai le semestre prochain un cours à l'Université de Montréal (UDM) : "Réponses judaiques à la modernité" (PLU6064) dans le cadre du "microprogramme en études juives" dirigé par Robert Schwartzlwad.

Ce cours donne droit à 3 crédits pour tout étudiant.
C'est un cours ouvert aux étudiants libres et des autres universités.
Chaque mercredi de 16h à 19h, du 6 janvier au 13 avril 2016.

Le cours traitera des questions de société au regard du judaïsme contemporain telles que l'écologie, la bioéthique, le pluralisme religieux, les conversions, la condition des femmes, le statut des minorités sexuelles, l'éducation, la justice sociale, la laicité, le dialogue inter religieux et le vivre ensemble, etc..

Informations : robert.schwartzwald@umontreal. 

Inscription :http://fas.umontreal.ca/etudes-juives/

Vous pouvez aussi m'envoyer un message pour plus d'informations en usant de la rubrique, "Contactez l'auteur" que vous trouverez sur le menu de droite.

Sonia Sarah Lipsyc

Posté par Sonia Sarah à 15:15 - - Permalien [#]
Tags :