Abel_Pann
Dans les années quatre vingt dix, Yaël Gahnassia, directrice de la galerie Mayanot à Jérusalem, me fit découvrir l'autobiographie inédite d'Abel Pann (1883-1963), le peintre juif de la Bible à qui elle venait de consacrer deux importantes rétrospectives. Je lus le manuscrit en quelques heures et le proposais plus tard aux éditions du Cerf qui le publia en 1996.
Né dans le monde juif tradtionnel d'Europe orientale, Abel Pann quitte très jeune la Russie tsariste pour aller étudier et vivre à Paris. Là s'épanouit son talent de caricaturiste, de dessinateur et de peintre. Il participe à la vie littéraire et artistique de le "Belle Epoque" parisienne  mais après la première guerre mondiale et un séjour aux U.S.A, il décide de vivre en terre d'Israël. Il enseigna à Betsalel, l'école des Beaux Arts de Jérusalem et devint l'un des grands peintres modernes israéliens.
J'ai écrit, avec Nourit Masson Sékiné, "Abel Pann ou les tribulations d'un peintre de la Bible", en introduction à cet ouvrage qui comporte également des reproductions de dessins et des carricatures d'Abel Pann.