Ne_dis_pas
Le 18 avril 1993, ARTE a diffusé une soirée thématique de 5 heures dont j'étais l'auteure et la co-conceptrice avec Antoinette Spielmann,et qui était consacrée au cinquantenaire de l'insurrection du ghetto juif de Varsovie. Nous l'avions intitulée, "Ne dis pas que tu suis ton dernier chemin (...)" (Zog nit keynmol az du gayst dem letzten veg), un vers emprunté au "chant des partisans juifs" écrit en yiddish (paroles de Hirsh Glik et musique de Pokrass Dimitri et Daniel), et qui se conclut par la phrase, "nous sommes là" (mir zaynen do).
Nous voulions interroger encore les derniers témoins, nous qui appartenons à cette génération passerelle entre ceux qui ont vécu la shoah et ceux qui ne l'approcheront que par les livres d'histoire, les musées ou les films. Nous voulions rendre hommage à celles ou ceux qui avaient combattu les armes à la main - au cours de cette insurrection qui fut la première en pays occupé par les nazis- aussi bien qu'à celles ou ceux qui étaient morts sans défense.
(Pour la présentation détaillée de la soirée cliquez ici pour voir le
document word : 1)

Nous avions dans le cadre de cette soirée produit trois documentaires dont "Dernières Pâque juive à Varsovie" d'Alain Jomy avec qui j'avais co-écrit le scénario ou "L'ombre portée" de Robert Bober, Nadine Fresco et Nicole Lapierre ; programmé trois autres documentaires, notamment "Flammes dans la cendre" de Haïm Gouri et Jaquot Ehrlich et "Nuremberg 1987" de Sylvie Blocher et Gérard Haller; trois dialogues menées par Alain Finkelkraut ponctuaient cette soirée;
(Pour la présentation détaillée de la soirée cliquez ici pour voir les
documents word : 2 et 3)