873_Mikhoels_petite

La troisième et dernière séance portait sur l'histoire et le répertoire du théâtre hébraïque de la Renaissance, en Italie et en Hollande ainsi que sur le théâtre hébraïque et  yiddish littéraire, en quête d'acteurs, de la Haskala ( mouvement d'émancipation des juifs qui commenca à la fin du 18ème siècle).
J'éxpose également, à partir de la fin du 19ème siècle, le développement concomitant du théâtre hébraïque et yiddish au travers d'auteurs tels que Abraham Goldfaden, Jacob Gordin, Mendel Mokher Seferim, Shalom Aleikhem, Isaac Leib Peretz, David Pinski, Peretz Hirshbein, Anski, etc... Mais je m'attache surtout à comparer l'histoire et le répertoire de deux troupes de théâtre, la Habima, compagnie hébraïque et le Goset de Moscou, théâtre d'état yiddish en URSS en mentionnant leurs principaux acteurs Hana Hovina et Salomon Mikhoëls. Ce qui me permet d'avancer le troisième paradigme du théâtre juif : la substitution de l'Alliance par un théâtre qui tenta d'accomplir ou d'interroger sur scène les promesses de l'Alliance.
Ce séminaire sur l'histoire du théâtre juif s'arrête en 1948 à la création de l'Etat d'Israël mais il aurait pu se poursuivre en relatant les réalisations de ce théâtre jusqu'à nous jours.

Th__tre_Juif__3_

Pour voir et écouter cette conférence (76m) : cliquer ici sur le site d'Akadem

Pour les sources de ce séminaire, se cf. à mon texte "Pour une métaphysique du théâtre juif" dans Salomon Mikhoëls ou le testament d'un acteur juif, voir également la catégorie Liste des publications universitaires de ce présent blog.