Etreunefemmejuive

"Etre une femme juive", en hébreu "Liyot Ishah Yehoudiyah", est le titre du 4ème ouvrage publié cet été 2007 sous la direction de Tova Cohen par KOLECH, un forum de femmes juives orthodoxes et féministes. L'association de ces derniers termes, juives orthodoxes et féministes, est peu fréquente, surtout en France, et pourtant... KOLECH existe maintenant en Israël depuis 1998, soit presque 10 ans (voir à ce sujet la conférence en français de Rina Klein) !

Tous les deux ans, KOLECH organise un colloque international sur les questions de femmes et judaïsme et publie leurs actes. J'ai eu le plaisir d'y participer en 2005, mon texte, écrit en collaboration avec Claudine Korall, est publié en hébreu dans cet ouvrage, sous le titre : "La révolution française qui tarde à venir : les femmes dans le judaïsme en France, 2005/06", p 143-161.

Ce texte reprend principalement l'enquête que j'ai effectuée pour WIZO France et qui portait sur un état des lieux concernant : " le divorce religieux (guet) en France", "les violences faites aux femmes", "le manque de parité et de leadership des femmes au sein des institutions juives" et "la mixité hommes femmes en danger?".
Il relate également les possibilités, quasi inexistantes en France, pour les jeunes filles ou les femmes qui souhaiteraient étudier le Talmud. Enfin, il retrace le combat que nous avons mené notamment avec Janine Elkouby et maitre Annie Dreyfus au sein du comité pour l'éligibilité des femmes aux élections consistoriales du Bas Rhin (voir dans ce blog l'article du 9 avril).
Toutes ces thématiques s'insèrent dans une analyse sociologique globale du judaïsme en France (voir l'interview du 8 mars 2007 pour Pressorient.info : "Ce qui se joue au travers de la question des femmes, c'est l'avenir du judaïsme français : un judaïsme de tradition ouvert sur la modernité ou un judaïsme radical à l'usage d'une minorité ?")


Les résultats que j'ai rédigés de l'enquête sont mis en ligne sur le site de la WIZO France; j'en avais fait une  présentation partielle en mai 2006 dans le cadre d'une journée intitulée "Femmes et religions", organisée par la Bibliothèque Lilly Scherr et sa présidente d'alors Evelyne Sitruck. Cette conférence filmée de 26 minutes  peut-être visionnée sur le site d'Akadem