250px_Rosaparks ( Rosa Parks vers 1955 avec Martin Luther King )

" L’une des femmes que j’admire le plus au monde, après ma mère bien sur.. , est Rosa Parks (1913-2005) - que leurs mémoires soient sources de bénédictions.
Cette femme qui, un premier décembre 1955, a refusé de se lever
pour céder à un homme blanc sa place dans l’autobus comme l’enjoignaient les lois ségrégationnistes alors en vigueur dans l’Alabama, cet état du sud des Etats Unis d’Amérique. Avec courage, elle a dit « non » à cette discrimination et elle a été à l’origine d’un mouvement de résistance civile dans sa ville de Montgomery où pendant plus d’un an, les noirs et d’autres sympathisants ont boycotté les autobus de la cité. Ils ont marché à pied, des kilomètres pour se rendre à leurs lieux de travail ou chez eux, pour voir des amis, consulter des médecins ou faire leurs courses, jusqu’à ce que la Cour Suprême, un an plus tard, statut que la ségrégation dans les bus était anticonstitutionnelle et ordonna que la compagnie des bus autorise ses usagers, les citoyens noirs comme les blancs, à s’asseoir où ils voulaient ! J’ai lu l’une des biographies de cette femme admirable car je me suis demandée notamment d’où lui venait sa force (...)"

Pour lire la suite de cette intervention que j'ai donnée le 23 novembre 2008 à Paris au cours du colloque international organisé par la Fraternité judéo-noire, vous pouvez aller le découvrir sur leur site en cliquant ici ou ouvrir le document pdf ici même.

Le 6ème millénaire présent dans le titre fait allusion au fait que selon le calendrier hébraïque nous sommes en l’an 5769.