haiti_fPeu de temps après la tragédie qui frappe le peuple haitien, la Fédération CJA qui regroupe les principales organisations juives de Montréal a créé un Fonds de secours pour Haïti. Elle a envoyé à l'ensemble de ses membres un email dans lequel elle écrit notamment : "La Fédération CJA demande aux membres de la communauté juive de joindre leurs efforts à ceux de la communauté internationale pour venir en aide au peuple haïtien. Ce pays résolument  pauvre – le plus pauvre de l’hémisphère occidental – appelle à l’aide en cette période tragique. Nous ne pouvons rester insensibles au désespoir des Haïtiens, et nous manquerions à notre devoir de porter assistance aux personnes vulnérables si aujourd’hui, nous ne faisions pas preuve de solidarité à leur égard.". Quant à la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ), elle souligne par la voix de son Président Marc Kakon, "que nos valeurs juives nous commandent à venir en aide à tous ceux qui sont dans le besoin".  Ce dernier rappelle également "qu'Haiti a jadis aidé les juifs lors de l'Holocauste et que ce pays s'est toujours tenu aux côtés d'Israël depuis sa création".   Pour faire un don, cliquez ici ou composez  le 514 345-2600 ou le 514-733.4998 poste 3135.

ALEPH, créé au sein de la CSUQ, rendra hommage dans son prochain café littéraire le jeudi 27 février à l'écrivain haitien vivant à Montréal Georges Anglade que nous devions inviter en cours d'année et qui est mort avec son épouse à Haiti au cours de cette tragédie.