"« Nous croyons que la véritable voix de la Torah d'Israël soutient la démocratie, encourage la représentation féminine chez les dirigeants, témoigne du respect envers les non-juifs et est ouverte vers le monde »[1].

C'est l’une des premières déclarations d’une nouvelle association rabbinique orthodoxe moderne et sioniste, "Beth Hillel" (littéralement Maison d'Hillel), qui entend lutter contre le radicalisme du monde orthodoxe et accepte des femmes comme membres."

Pour en savoir plus sur les premières réactions à cette belle initiative et sur le combat que mènent les femmes et les hommes pour l'avancée des droits des femmes en Israël, notamment au sein des instances religieuses étatiques, lisez la suite de cet article que je signe sur "Judaismes et questions de société". 

Leah Shakdiel_3 (Léah Shakdiel, première femme élue à un conseil municipal religieux. Photo prise sur le site Justevision)

Sonia Sarah Lipsyc.