theatre_d_asie_et_d_orient__2_(Couverture de Théâtres d'Asie et d'Orient. Traditions, rencontres, métissages, ed.Peter Lang)

J'ai le plaisir de vous annoncer la publication de mon article "Talmud et Théâtre.Genèse d'une réflexion métaphysique et sociologique sur le théâtre juif" dans l'ouvrage Théâtres d'Asie et d'Orient. Traditions, rencontres, métissages, sous la direction de Eve Feuillebois, Ed Peter Lang, pages 469-486.

Une première mouture de ce texte est parue sous le titre « La Révélation et le théâtre, de la page talmudique à la scène » dans Un théâtre juif ?, Les Cahiers du Judaïsme, 14, 2003, p 4-14

Voici comment la directrice de publication E. Feuillebois résume fidèlement ma contribution dans l'introduction de cet ouvrage, véritable somme de travail de 587 pages...:

" La tradition juive désapprouve le théâtre en raison de son origine païenne : les Juifs font connaissance avec le théâtre à travers la tradtion des envahisseurs grecs pour romains; ils y voient donc un lieu d'idolâtrie où sont interprétés des mythes en contradiction directe avec la Révélation et la Torah. A cela s'ajoutent la violence des jeux du cirque auxquels le théâtre est assimilé ou les moqueries répréhensibles des comédies. Si les sages du Talmud reconnaissent une certaine fonction sociale et cathartique au thâtre, ils l'estiment toalement superful pour le peuple d'Israël, voire en rivalité avec l'étude de la Révélation, qui est le commandement spirituel par excellence. Dans cette optique, le théâtre est une perte de temps, une occupation futile, à moins qu'il ne soit un moyen de retrouver la Révélation : la première pièce juive, l'Exagoge d'Ezechiel d'ALexnadrie, est composée au IIème siècle avant J6C, pour initier les Juifs hellénisés à l'histoire de Moïse et de la Sortie d'Egypte. Les Pourimspiel, le théâtre hébraîque de la Renaissance et le théâtre familial et communautaire des Ashkénazes en yddish contituent un courant de critique des excès du monde religieux. Enfin certains auteurs plus modernes ont vu dans le théâtre une façon de se subsitituer aux promesses de l'Alliance et d'actualiser l'attente messianique" p 30 et 31.

J'en profite pour vous rappeler le texte "Pour une métaphysique du théâtre juif", historique et réflexions sur le théâtre juif que j'ai écrit dans le cadre de mon livre "Salomon Mikhoëls ou le testament d'un acteur juif", Ed.du Cerf, 2002.

Sonia Sarah Lipsyc