Ruban violet de l'auberge shalom(Campagne de sensibilisation par un ruban violet de l'Auberge Shaolm de Montréal pour les 25 ans de sa création)

"La violence conjugale, sous toutes ses formes, insultes, intimidations, viols et violences, touche les femmes de toutes catégories socioprofessionnelles, des plus démunies au plus nanties, et de tout milieu religieux, y compris malheureusement à l’intérieur des communautés juives, des plus orthodoxes aux peu pratiquantes

Il est difficile cependant d’avoir des chiffres tant le sujet reste encore tabou, c’est pourquoi l’Auberge Shalom de Montréal, pour marquer les vingt-cinq ans de sa création, a entrepris dès l’approche des fêtes juives du mois hébraique de Tichri, en particulier pour la fête de Soucot (octobre 2014), une campagne de sensibilisation auprès des Congrégations de Montréal, de leurs membres et du leadership religieux et institutionnel. Cette campagne consiste à porter un ruban violet en guise de solidarité avec les femmes battues, à distribuer des pamphlets dans les synagogues et à demander aux rabbins de faire référence à cette problématique lors de l’un ou l’autre sermon.Cette campagne est une occasion de revenir sur les sources de la tradition juive au sujet de la condamnation des violences conjugales.(...)"

Pour lire la suite de cet article que j'ai écrit aller sur le site "Judaismes et Questions de société".

Article initialement paru dans le magazine de la LVS (La Voix Sepharade) de Montréal.